Villes apprenantes

UNESCO-UIL

Réseau mondial des villes apprenantes
(GNLC, Global Network of Learning Cities)

Réseau d’envergure internationale axé sur les politiques, qui fournit inspiration, savoir-faire et bonnes pratiques. Quel que soit leur niveau d’évolution, les villes apprenantes peuvent grandement bénéficier du partage d’idées avec d’autres cités, car les solutions aux questions qui se posent sur leur parcours peuvent déjà exister dans d’autres villes. Le réseau favorise la réalisation des 17 Objectifs de développement durable (ODD), en particulier l’Objectif 4 (« Garantir une éducation de qualité, sans exclusion, équitable, avec possibilités d’apprentissage pour tous tout au long de la vie ») et l’Objectif 11 (« Faire des villes et des établissements humains des endroits sans exclusion, sûrs, résilients et durables »). Ce réseau valorise et développe la pratique de l’apprentissage tout au long de la vie dans les villes de la planète : il stimule le dialogue sur les politiques et l’apprentissage mutuel entre les villes membres, forge des liens et partenariats, perfectionne les capacités et conçoit des instruments qui encouragent et reconnaissent les progrès accomplis.

Documentation sur les villes apprenantes (2016)
Déclaration de Hangzou (2016)

Nous considérons que face aux problèmes qui s’amplifient tels que la croissance de la population, l’urbanisation, la dégradation de l’environnement, les catastrophes, le changement climatique, l’aggravation des inégalités et la persistance de la pauvreté, il est urgent d’adopter de nouvelles approches, à définir et mesurer d’une façon qui tienne compte du tableau général du progrès humain et qui mettent l’accent sur l’harmonie entre les
peuples et entre les humains et la nature, sur l’équité, la dignité, le bien-être et la durabilité.

Déclaration de Pékin (2013)
  1. Autonomiser les individus et promouvoir la cohésion sociale
  2. Soutenir le développement économique et la prospérité culturelle
  3. Promouvoir le développement durable
  4. Promouvoir un apprentissage intégrateur dans les systèmes d’enseignement
  5. Raviver l’apprentissage au sein des familles et des communautés
  6. Faciliter l’apprentissage pour l’emploi et au travail
  7. Étendre l’usage des techniques modernes d’apprentissage
  8. Accroître la qualité de l’apprentissage
  9. Favoriser une culture de l’apprentissage tout au long de la vie
  10. Renforcer la volonté et l’engagement politiques
  11. Perfectionner la gouvernance et la participation de toutes les parties prenantes
  12. Stimuler la mobilisation et l’utilisation des ressources

VILLES ÉDUCATRICES

Association internationale des villes éducatrice (AIVE)

Fondée en 1994, l’AIVE est une Association sans but lucratif, constituée en tant que structure permettant aux gouvernements locaux s’étant engagés à l’égard de la Charte des Villes Éducatrices, qui est la feuille de route des villes qui la constituent, de collaborer entre eux. Tout gouvernement local qui accepte cet engagement peut devenir membre actif de l’Association, indépendamment de ses compétences administratives. A la clôture de l’exercice 2015, le nombre des membres était de 480 villes de 35 pays dans tous les continents.

Réseau français des villes éducatrices(RFVE)

Volonté pour la ville de développer un projet éducatif local intégrant : l’ensemble de sa population, même si ses compétences s’appliquent plus précisément à l’enfant et au jeune la totalité de ses ressources, culturelles, éducatives, environnementales, urbaines, économiques… c’est-à-dire la volonté de développer toutes actions en s’appuyant sur cette richesse et cette diversité pour transformer la ville en véritable espace éducatif.
Charte des villes éducatrices

 

 

Aller à la barre d’outils