Littératie

Journée de l’alphabétisation
France : ANLCI, Agence nationale de lutte contre l’illettrisme

Pour agir efficacement il faut savoir tout d’abord de quoi on parle, de qui on parle, se mettre d’accord sur les mots.

Pour bien comprendre la réalité des situations des personnes, et pour trouver des solutions appropriées, il faut disposer de définitions simples et claires, cesser de confondre illettrisme, analphabétisme, apprentissage du français langue étrangère.

En savoir plus


Guide des bonnes pratiques ANLCI : “APP, autoformation & illettrisme”

(Source : Jean Vanderspelden, 29/09/2014)

Grâce à la mission d’expert-accompagneur que l’ANLCI m’a confiée en 2013, avec mes collègues du réseau des Ateliers de Pédagogie Personnalisée du Languedoc-Roussillon et l’appui de l’APapp, nous avons conçu et produit un guide sur les pratiques APP d’accueil et d’autoformation accompagnée des adultes en situation d’illettrisme, salariés ou non. 20% des européens adultes ne maîtrisent pas complètement les huit compétences clés ! En France, 7% des adultes sont en situation d’illettrisme et 50% de ces personnes. ont un contrat de travail. Dans ce guide, vous trouverez un éclairage sur la problématique de l’autoformation des adultes peu qualifiés, un regard sur l’ingénierie spécifique des APP avec un inventaire organisé des outils utilisés par les équipes APP, dont les ressources numériques mobilisées pour animer et gérer ces parcours de formation ouverte. Passer de la “Lutte contre l’illettrisme” au “Développement de la littératie numérique pour tous”. Ce guide Forum ANLCI 2.0 contient des critères de démultiplication.

Guide de démultiplication des pratiques «Autoformation accompagnée des adultes en situation d’illettrisme» – Forum ANLCI 2.0 en Languedoc Roussillon – avec M Anthony, Y Bouayad, P Garcia du réseau des APP Languedoc Roussillon et l’appui de J Vanderspelden – Version datée de Juin 2014 publiée sur le site http://www.anlci.gouv.fr/ dans la rubrique «Médiathèque» ou directement via

http://www.anlci.gouv.fr/Mediatheque/guides-forum-2.0/Autoformation-accompagnee-des-adultes-en-situation-d-illettrisme-Guide-de-demultiplication-Languedoc-Roussillon

Contact : Manuel Berthou – Chargé de mission régional ANLCI – manuel.berhou@languedoc-roussillon.pref.gouv.fr

Les contours de la future agence de la langue française, Santelmann 2016


Rôle des bibliothèques pour relever le défi de l’alphabétisation au XXIe siècle

UIL, Avril 2016
http://www.uil.unesco.org/fr/alphabetisation/role-bibliotheques-relever-defi-lalphabetisation-au-xxie-siecle

Lire pour en sortir

Réinsertion par la lecture en prison

L’importance de l’égalité des sexes : autonomiser les femmes à travers des programmes d’alphabétisation  (04/03/2016)
“En permettant aux femmes, jeunes et adultes, d’acquérir des compétences d’alphabétisation et de numératie et des compétences de base, ainsi qu’en leur proposant des opportunités d’apprentissage de qualité, nous pouvons soutenir leur autonomisation et celles de leurs familles, de leurs communautés et de leurs sociétés” affirme Arne Carlsen, Directeur de l’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie (UIL).

See more at: http://uil.unesco.org/fr/alphabetisation/limportance-legalite-sexes-autonomiser-femmes-travers-programmes-dalphabetisation#sthash.II5bKv85.dpuf


RAMAA II : améliorer la qualité des programmes d’alphabétisation (24/02/2016)

Le programme RAMAA (Recherche-action sur la mesure des apprentissages des bénéficiaires des programmes d’alphabétisation) est un projet de recherche-action initié par l’UIL en Afrique de l’Ouest et Afrique centrale afin d’aider les pays à développer leur capacités d’évaluation et de pilotage des programmes d’alphabétisation aux niveaux national et sous régional.

See more at: http://www.uil.unesco.org/fr/alphabetisation/evaluation-pilotage-ramaa/ramaa-ii-ameliorer-qualite-programmes-dalphabetisation#sthash.o7whl3yM.dpuf


Lutter contre l’illettrisme. Un impératif économique et social (31/7/2015)

Note d’analyse  de France stratégie
http://www.strategie.gouv.fr/publications/lutter-contre-lillettrisme-un-imperatif-economique-social

“Les chances qu’ont les individus d’accéder à un emploi, mais aussi leur bien-être et même leur santé dépendent étroitement de leurs capacités à maîtriser les compétences de base de littératie et de numératie22. Le constat d’un recul de l’illettrisme chez les adultes français, 7 % en 2011 contre 9 % en 2004, est un signal positif. Mais l’illettrisme touche encore 2,5 millions d’adultes.

Une augmentation des financements dévolus à la lutte contre l’illettrisme, de l’ordre de 30 % des sommes aujourd’hui engagées, permettrait d’atteindre un objectif ambitieux de réduction par deux du taux d’illettrisme d’ici à 2025. Cette augmentation d’environ 50 millions d’euros par an, n’implique pas nécessairement une dépense budgétaire supplémentaire ; elle pourra être principalement couverte par les fonds mutualisés de la formation professionnelle, notamment via le financement dédié au compte personnel de formation. Cette évolution peut sembler modeste au vu de son coût. Elle est pourtant ambitieuse et devrait être considérée comme une priorité au regard des effets escomptés sur la société française. Il ne s’agit pas que de ressources financières. Au-delà, un ensemble de mesures de détection, de suivi et de formation tout au long de la vie doivent être mises en place et/ou renforcées pour parvenir à cet objectif.”


ONU: 3ème Journées des filles, 11 octobre 2014

“L’enlèvement des lycéennes au Nigeria a témoigné de l’hostilité contre l’éducation en général et contre l’éducation des filles en particulier empoisonnement de puits près des écoles en Afghanistan, attentat en 2012 au Pakistan contre la jeune Malala Yousafzaï, qui disait haut et fort que les filles devaient aller à l’école… La pauvreté est la grande responsable de cette violence. Trente et un millions de jeunes filles dans le monde, en âge de fréquenter l’école primaire, en sont exclues. Les mariages précoces accentuent le phénomène. Résultat : deux tiers des 774 millions d’adultes analphabètes dans le monde sont des femmes. Au-delà de l’indignation morale, il faut bien comprendre que l’attaque contre ces filles est une attaque délibérée contre le développement des sociétés. L’éducation des filles est le meilleur moyen d’améliorer la santé des familles, la nutrition, la prévention du sida, des grossesses précoces. Notre futur dépend du sort des jeunes filles qui ont dix ans maintenant.” Madame Irina Bokova, directrice générale de l’UNESCO


Un exemple d’action  : l’école Happy Chandara au Cambodge de l’association Toutes à l’école www.toutes-a-l-ecole.org/


Tabula, un Tablet per imparare

Programme d’alphabétisation s’appuyant sur l’usage d’une tablette.
Le taux d’abandon du “cours” est très faible !
Une expérimentation intéressante en Italie.

Voir la vidéo (20/07/2014): https://www.youtube.com/watch?v=_FEFx-vdp0A.


ALPHABÉTISATION ET ÉDUCATION POUR TOUS TOUT AU LONG DE LA VIE

Journée internationale  organisée par le Comité de Liaison des ONG UNESCO et qui se tiendra lundi 8 septembre 2014  à la maison de l’UNESCO1 Place de Fontenoy 75007 PARIS


Le décrochage scolaire

Dossier établit par Éveline DERET


40% de la population mondiale n’a pas accès à l’éducation dans une langue qu’elle comprend

Enseignement de la lecture (décembre 2013)

Un interview de Stanislas DEHAENE du Collège de France sur France Culture: un apport des neurosciences et de la psychologie cognitive qui pourrait aider à résoudre les difficultés d’apprentissages de la lecture, particulièrement dans les ZEP (zone d’éducation prioritaire), et à contribuer à lutter contre l’illettrisme (2,5 millions de personnes en France).

http://www.franceculture.fr/emission-la-grande-table-2eme-partie-qu%E2%80%99est-ce-qu%E2%80%99apprendre-2013-12-12#xtor=EPR-32280591

Le site du Collège de France : http://www.college-de-france.fr/site/stanislas-dehaene/p1353581815169_content.htm

Lecture au CP : l’effet-manuel considérable : http://www.uvsq.fr/medias/fichier/rapport-enquete-lecture_1384503420148-pdf?INLINE=FALSE


La lecture chez les enfants du primaire et du secondaire

Enquête Opinionway – APEL, septembre 2013

Il ne suffit pas d’apprendre à lire. Encore faut-il pratiquer la lecture. Sinon, le risque est de devenir illettré.

“Pour les parents interrogés, le goût de la lecture est davantage une appétence qui s’acquiert qu’une appétence qui serait innée : seuls 11% estiment que c’est un goût qui ne peut se manifester que spontanément.
Et, selon eux, c’est avant tout les parents qui sont responsables (46%) puis, plus largement l’entourage (30%), de donner le goût de la lecture aux enfants. L’école, en revanche, est loin d’être identifiée comme  un acteur privilégié dans le développement de cet attrait pour la lecture (11%). Les parents dont les enfants sont
scolarisés en ZEP, cependant, sont plus enclins à attendre de l’école une mobilisation en ce sens (16%).
Du reste, pour les parents interrogés, transmettre le goût de la lecture cela passe avant tout par une activité simple de sensibilisation dans laquelle ils jouent un rôle actif : lire des histoires à leurs enfants dès leur plus jeune âge (78%).
En second lieu, abonner son enfant à un magazine dédié et/ou multiplier les sorties à la bibliothèque constituent des moyens plébiscités par près de la majorité des parents, pour donner le goût de la lecture (respectivement 45% et 42%).”
Accès à l’étude


Assises nationale & européenne – ANLCI – Lyon : 13/14/15 nov 2013
  • Mercredi 13 novembre 2013 (après-midi) : MOBILISÉS CONTRE L’ILLETTRISME EN FRANCE ET EN EUROPE
  • Jeudi 14 novembre 2013 : REDONNER CONFIANCE Changer de regard sur l’illettrisme / Prendre un bon départ / Faire le premier pas
  • Vendredi 15 novembre 2013 (matin) : RÉAPPRENDRE C’EST POSSIBLE, LES SOLUTIONS EXISTENT

Plus d’informations sur la première page du site : http://www.anlci.gouv.fr/


 France : l’illettrisme, grande cause nationale 2013

2 500 000 personnes de 18 à 65 ans, scolarisées en France, sont en situation d’illettrisme, soit 7% de la population!

Read MORE+


Afrique : classes numériques Sankoré

Plus de 6 000 classes numériques Sankoré (ordinateur portable de l’enseignant et vidéoprojecteur interactif pour mur numérique interactif pour la classe) ont équipé le Sénégal, le Mali, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la République Démocratique du Congo, Madagascar, Maurice, Haïti). C’est l’un des apports de la France à la réalisation des objectifs du millénaire pour le développement (O.M.D.) pour l’éducation 2010/ 2015, visant à participer à la lutte contre l’analphabétisme en Afrique et à la modernisation des systèmes éducatifs tant pour les établissements scolaires que pour les universités et pour la formation technique et professionnelle. Dans ce cadre a été mis en place un logiciel d’e-éducation : OpenSankoré, libre et gratuit, que les professeurs peuvent utiliser pour créer des cours numériques


 « L’Université populaire Quart Monde. La construction du savoir émancipatoire »

Thèse de Geneviève Defraigne Tardieu

En savoir plus

Aller à la barre d’outils